comment se faire licencier sans perdre ses droits ?

comment se faire licencier sans perdre ses droits ?

Imaginons le scénario suivant : vous êtes en désaccord avec le chemin pris par votre entreprise et vous n’appréciez plus le climat de travail. Quitter son emploi sans perdre ses droits se transforme en véritable casse-tête. Alors, comment faire ?

Accord individuel pour une rupture conventionnelle

La rupture conventionnelle est une sortie mutuellement accordée. C’est un accord conclu entre vous et votre employeur pour rompre le contrat de travail. Ce processus respecte les formalités légales, garantit vos indemnités de licenciement et vous permet de conserver vos droits au chômage.

Pour ce faire, plusieurs étapes sont nécessaires :

– Faire une demande de rupture conventionnelle bel et bien exprimée.
– Prévoir une ou plusieurs réunions avec l’employeur pour discuter des modalités et conditions de départ.
– Réussir à obtenir un accord entre vous et votre employeur sur le versement d’indemnités de rupture.
– Confirmer l’accord par écrit.
– Attendre une période de rétractation de 15 jours au cours d’elle vous pouvez changer d’avis.
– Envoyer la convention de rupture à l’inspection du travail pour homologation.

La rupture conventionnelle convient parfaitement aux employés qui souhaitent changer de lieu de travail sans perdre leurs droits.

Tirer parti d’un licenciement pour faute grave de l’employeur

Une autre option consiste à se faire licencier pour une faute grave de votre employeur. C’est un acte considéré comme une violation grave de l’accord de travail qui peut résulter d’un harcèlement moral ou sexuel, de la non-paiement de salaire, etc.

Pour se faire correctement, procurez-vous des preuves, avis juridique et lancez une action auprès du tribunal du travail. Si vous parvenez à prouver la faute de votre employeur, vous pouvez obtenir un licenciement et bénéficier des droits au chômage.

Sur le même sujet :  Vous recherchez un copywriter français ? Nous vous aidons à sélectionner les meilleurs !

Cependant, cette option peut s’avérer être un véritable marathon juridique. Il est donc recommandé de la prendre en dernière option.

Provoquer un licenciement pour insuffisance professionnelle

Une autre astuce est la provocation d’un licenciement pour insuffisance professionnelle. Vous pouvez, par exemple, délibérément baisser votre rendement au travail. Cependant, il faut être judicieux et ne pas tomber dans la faute professionnelle.

Une fois le licenciement pour insuffisance professionnelle déclaré, vous aurez le droit à une indemnité de licenciement, et mieux encore, vous pouvez bénéficier de vos droits de chômage.

Il est primordial de ne pas perdre de vue qu’un comportement grossièrement négligent est passible de sanctions plus sévères. Il est donc recommandé de faire appel à un conseil juridique avant de mettre en œuvre cette stratégie.

Articles en rapport :

Comment faire le choix du support idéal pour l’impression de panneau publicitaire ?

Comment faire le choix du support idéal pour l’impression de panneau publicitaire ?

Qu’est ce qu’un blanc de soutien en imprimerie ?

Qu’est ce qu’un blanc de soutien en imprimerie ?

Quelles sont les mentions obligatoires sur un flyer ?

Quelles sont les mentions obligatoires sur un flyer ?

Peut on envoyer une lettre de démission par mail ?

Peut on envoyer une lettre de démission par mail ?

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *